Amélie, Mumpreneur Power #44

> Qui êtes-vous?

Je m’appelle Amélie, j’ai 36 ans, je suis mariée et suis l’heureuse maman de 2 enfants : Raphaël 9 ans et Cléo 6 ans.

> Quel est le nom de votre entreprise ? Quelle est votre profession ?

Mon entreprise s’appelle Eilean et Jules Photographie. Je photographie des gens heureux ! Je raconte des histoires en images, et capte ces petits détails qui passent souvent inaperçus.

J’aime la diversité et la variété que m’apporte ce métier : je photographie aussi bien des familles, des couples que des enterrements de vie de jeune fille et des mariages ;  je propose aussi mes services aux entreprises de la région.

Mes photos sont authentiques, spontanées et vivantes. Je favorise la lumière naturelle pour des images douces, lumineuses mais aussi empreintes de joie et de bonne humeur.

Si vous vous demandez pourquoi Eilean et Jules, ce sont tout simplement les seconds prénoms de Cléo et Raphaël.

J’édite et publie également un trimestriel gratuit : Il était une fois dans l’Ouest. J’ai eu l’idée de  ce magazine durant l’été 2016. Je souhaitais tout simplement créer le magazine que j’avais envie de lire : positif, bienveillant et sympa, avec des portraits des créateurs et entrepreneurs locaux, des bonnes adresses, des recettes, des activités manuelles pour petits et grands, une sélection littéraire, et de la bonne humeur ! Le tout illustré avec mes photos. Depuis son lancement, le magazine n’a cessé de grandir et d’élargir sa zone de diffusion pour être maintenant imprimé 4000 exemplaires.

Quand avez-vous décidé de vous mettre à votre compte ?

Après avoir travaillé plus de 10 ans dans la communication et marketing, j’ai fondé Eilean et Jules en 2015, en parallèle de ma vie salariée.

La photographie a toujours fait partie de ma vie et mon appareil photo est toujours a portée de main. Depuis que je suis maman, je suis encore plus sensible à l’importance de nous créer de beaux souvenirs et d’immortaliser leur enfance qui passe si vite. J’ai donc beaucoup photographié mes enfants, puis les enfants des copines, la grossesse d’une amie, puis un premier mariage, un second.. l’aventure était lancée !

Autodidacte, j’ai eu la chance de me former auprès de personnes talentueuses et pédagogues et depuis, je ne cesse de me former et d’apprendre, encore et toujours.

J’ai combiné ma vie de salariée à plein temps, ma vie de maman de deux enfants, et ma vie de photographe pendant plusieurs années. Puis la photo a pris de plus en plus de place et 24 heures ne suffisaient plus dans une journée, j’ai donc décidé début 2018 de me consacrer à 100% à ma vie d’entrepreneuse !

En parallèle, car j’ai toujours mille projets en tête, j’ai créé fin 2016 le magazine « il était une fois dans l’ouest » pour faire connaître ceux et celles qui font l’ouest lyonnais.

Depuis le printemps 2018, je me consacre exclusivement à ces deux activités.

Quel a été le l’élément déclencheur à vous mettre à votre compte ?

Je crois que j’ai vraiment décidé de me mettre à 100% à mon compte quand j’ai réalisé à quel point je « subissais » les contraintes du quotidien. Je me perdais dans mes pensées pendant mes longs trajets quotidiens en voiture, coincée dans les embouteillages lyonnais. Et j’ai eu le déclic : partir tôt le matin, ne voir mes enfants que quelques heures par jour, perdre des heures chaque jour dans la voiture, ne jamais être disponible pour les sorties scolaires, etc .. je ne voulais plus vivre ainsi.

J’ai voulu me mettre à mon compte pour pouvoir concilier ma vie pro et ma vie perso, de la meilleure manière qui soit. Je suis maintenant sereine, car je sais que je suis disponible pour mes enfants, je ne travaille jamais le mercredi pour être avec eux, et je peux travailler sur mes projets quand je suis le plus productive : le soir, après leur coucher. J’ai l’impression d’avoir repris le contrôle de mes journées, je n’ai plus la sensation de courir et j’ai la chance de pouvoir vivre ma passion.

Travaillez vous de chez vous ou dans un local, boutique, co-working ?

Je travaille seule, chez moi. J’y ai aménagé mon bureau, dans une pièce au calme. Entre les RDV clients, les séances photos, les échanges sur les groupes de photographe, … je ne me sens jamais seule ! Si un jour le besoin se fait sentir de retrouver l’esprit « collègues », je n’hésiterai pas à louer un bureau dans un espace de co-working 1 à 2 jours par semaine. J’en ai déjà repéré deux ! Je pense que c’est une super démarche pour échanger, s’entraider, réseauter et bénéficier de l’expérience des autres.

Avec ou sans vos enfants ?

Mes enfants sont en CE1 et CM2 cette année. Ils sont donc toute la journée à l’école, pendant que je travaille. Mon mari les dépose à 8h20 et je les récupère vers 17h30. Cela me permet d’avoir une grande plage horaire de travail tout en profitant d’eux matin et

> Quelle est votre journée type de maman, femme, et chef d’entreprise (le combo!) ?

On se réveille vers 7h15 et on petit-déjeune tous ensemble. On se prépare pour l’école et mon mari les emmène pour 8h20.

Je m’installe alors avec une tasse de thé et commence ma journée par traiter mes emails : demandes clients, planifications de séances et RDVs, envoi de devis, … Je mets mon agenda à jour puis m’attaque ensuite à ma comptabilité, saisie et suivi des factures…

Pour m’organiser de manière efficace, j’écris ma to-do-list du jour / de la semaine, et identifie les priorités.

Ma journée peut ensuite s’articuler de différentes manières, toujours autour des activités suivantes : publications sur les réseaux sociaux, mise à jour de mes sites web, rédaction d’article sur mes blogs, rdvs Skype ou autour d’un café avec mes clients photos, interviews de créateurs ou entrepreneurs pour le magazine, actions de communication..

La plus grande partie de ma journée est consacrée au tri, post-traitement de mes photos et à la préparation des galeries en ligne pour mes clients. C’est le travail de l’ombre de tout photographe, et c’est ce qui nous prend le plus de temps ! Je passe également beaucoup de temps à choisir et commander les tirages, albums ou coffrets photos. Le packaging est vraiment important pour moi. Les photos doivent vivre, être affichées, regardées, manipulées et ne pas dormir dans nos ordinateurs.

Quand j’ai besoin d’une pause, je m’installe avec un bon roman, ou un livre de développement personnel. Je fais aussi de la calligraphie (hand-lettering), cela me vide la tête. Je me balade aussi beaucoup sur Instagram et je papote avec d’autres collègues photographes sur Facebook.

Je tiens également un cahier d’idées où je note mes envies, mes projets, mes idées, ma stratégie à court et long terme, mes objectifs, ma vision. Il m’est très utile et me permet de me créer un vrai fil conducteur.

Mes journées se passent toujours en musique, avec la radio ou une playlist en bruit de fond. Si les journées sont plus calmes, j’en profite pour suivre des workshops et formations en ligne, écouter des podcasts.

A 17h15, je coupe tout et me mets en route pour aller chercher les enfants. Goûter, devoirs, préparation du repas du soir, jeux en famille, douche, dîner, coucher et lecture du soir rythment nos soirées. Selon le planning du moment, il m’arrive de me remettre à travailler 1h ou 2 vers 21h pour boucler des projets en cours. Sinon, nous sommes accros à nos soirées Netflix en amoureux 🙂

> Etes-vous heureuse dans votre vie de Mumpreneur ?

Je crois que j’ai vraiment trouvé mon rythme et mon équilibre. Je suis vraiment heureuse et je réalise la chance que j’ai de pouvoir vivre mes rêves, et je suis fière d’avoir « osé » : osé quitter le confort d’une vie salariée, osé suivre mon instinct, osé avoir confiance en moi. La vie à la maison est bien plus sereine, et je profite un maximum de mon temps libre, de mes enfants et de mon couple.

Ce qui me plaît le plus : gérer mon temps comme je l’entends, avoir des journées qui se suivent et ne se ressemblent pas, accomplir des tâches variées et sources d’apprentissage.

> Comment faites vous pour trouver l’inspiration, faire un break ?

Ma devise : du temps pour moi, du temps pour mon couple, du temps pour mes enfants ! Je n’hésite pas à prévoir une soirée ou un weekend en amoureux, pour nous retrouver, papoter et profiter.

De la même façon, les soirées entre copines et autour d’un mojito sont incontournables, plusieurs fois par mois, pour refaire le monde et nous raconter nos doutes, nos fiertés, nos anecdotes, …

Je fais également du yoga, qui me permet de complètement me déconnecter, me ressourcer et faire le plein d’énergie.

Avec les enfants, nous partons souvent en balade ou participons à des ateliers créatifs ou des cours de cuisine. J’aime par dessus tout ces moments d’échange !

Je puise l’inspiration dans ce qui m’entoure : paysages, balades, expositions, lectures, séries, reportages. Mais par dessus tout, ce qui m’inspire, me fait vibrer, me motive : ce sont les voyages ! J’en ai besoin pour me sentir bien. Découvrir de nouvelles cultures, de nouvelle saveurs, explorer de nouveaux paysages. A deux, à quatre ou parfois toute seule, je ne vis que pour voyager !

> Quel sont les conseils et astuces que vous donneriez à une future Mumpreneur ?

  • • Croire en soi, ne pas se laisser décourager, oser et se lancer !
  • Etre bien entourée, côtoyer des personnes positives et bienveillantes. Ne pas hésiter à rencontrer et questionner des personnes qui ont déjà créé leur entreprise. Et toujours se rappeler qu’il n’y a jamais de questions idiotes.
  • Se former : toujours et encore ! Que ce soit par les livres, les workshops, les formations en ligne, les congrès, on apprend toujours !
  • S’ouvrir aux autres, ne pas se renfermer, réseauter, échanger
  • S’aérer, faire du sport, lire, voyager
  • S’accorder du temps pour soi, son couple, ses enfants

Retrouvez Julie, la créatrice de Mumpreneur Power sur son shop :

Something to Say?

Your email address will not be published.