Caroline, Mumpreneur Power #37

> Salopette et Petit Col, un peu d’histoire…

Diplômée d’un DESS Economie et Gestion hospitalière privée, j’ai occupé différents postes de direction au sein d’établissements privés de santéMon job demandant beaucoup de temps et d’engagements m’ont éloignée petit à petit de mes envies, de mes besoins, de mes aspirations qui évoluaient au rythme de ma famille.

En 2016, j’ai compris que mon métier ne me correspondait plus, métier qui pourtant pouvait donner envie et reconnaissance sociale. En juillet de cette même année, j’ai quitté mon poste et je suis alors sortie du personnage dans lequel j’étais enfermée, j’ai stoppé le « maquillage » et je suis devenue vraie. Plus qu’une transition de carrière, c’était une véritable reconversion professionnelle. Dès lors, j’ai vu de plus en plus le point de rencontre entre ma seconde vie professionnelle et ce projet un peu « secret, caché » en lien avec mon gout pour la mode enfants. En effet, habiller mes enfants avec des tenues chic et raffinées a toujours été une douce envie de se faire plaisir…

Je suis nostalgique du temps où ils portaient des petits cols Jacadi, des pulls en jacquard Cyrillus, une jolie chemise Tartine et Chocolat avec une salopette OshKoshJe suis une habituée des achats d’occasion, j‘y trouve le plaisir des belles pièces à prix raisonnable.

Acheter en seconde main est également pour moi une réponse éthique et de développement durable à une certaine « sur-consommation » constatée dans la mode enfants. 

« J’aime l’idée de donner une seconde vie, une seconde famille aux vêtements ». Néanmoins, revendre peut s’avérer chronophage et acheter d’occasion peut réserver de mauvaises surprises !

C’est ainsi que « Salopette et Petit Col » a vu le jour. L’idée est de proposer aux mamans de les aider à surmonter ces barrières.

> Salopette et Petit Col, le concept…

– Je propose une prestation de vide-dressing à domicile avec un achat immédiat de vêtements d’enfants. Il s’agit d’un service « facilitateur » proposé aux mamans qui a un triple gain : temps, espace et argent.

Les mamans ont juste à m’ouvrir leurs placards et je réalise moi-même ma sélection. Seuls les articles en très bon état au style chic et raffiné seront rachetés en lot principalementLes marques mises en avant sont Bonpoint, Jacadi, Cyrillus, Tartine et Chocolat, Petit Bateau… Contrairement au système du dépôtvente, la place faite dans les penderies est immédiate puisque les vêtements ne seront pas restitués à la maman en cas d’invendu.

– Salopette et Petit Col, c’est ainsi le vestiaire des enfants bon chic branchés, vestiaire composé de vêtements de seconde-main aux motifs et couleurs sélectionnés.

J’aime l’idée de donner une nouvelle famille aux vêtements qui, de part leur qualité, peuvent encore vivre une nouvelle vie !

Le vestiaire de Salopette et Petit Col est à retrouver en ligne sur www.salopettepetitcol.com

J’aime également venir au plus près des mamans, le plaisir de vous rencontrer…

Salopette et Petit Col participe ainsi à des évènements éphémères lors de pop-up store en région PACA principalement.

Pour connaître les prochaines dates et lieux de ces évènements, suivez-moi sur Instagram @salopette.et.petit.col !

– Enfin, Salopette et Petit Col c’est aussi la participation au développement durable.

Donner une deuxième vie aux vêtements contribue à limiter notre consommation.

Je pense que le « buy lesschoose well » s’inscrit plus que jamais dans les principes de l’économie circulaire. Je propose également lors de mes déplacements à domicile de récupérer gratuitement tous les vêtements qui ne pourront pas être revendus afin d’en faire don à des œuvres caritatives en faveur des enfants défavorisés.

> Salopette et Petit Col, au quotidien…

J’ai la chance de pouvoir dédier une pièce de mon domicile pour ma boutique, ma vie de mumpreneur se passe donc à la maison !

L’âge de mes enfants qui rentreront en 5éme et CM1 en septembre prochain me permet de pouvoir consacrer toutes mes journées à ma nouvelle activité. Le mercredi reste réservé aux garçons : tennis, badminton, théâtre, cours d’anglais… Néanmoins, mon projet reste celui de faire des belles rencontres et non de rester derrière un écran à faire des allers-retours en le bureau de Poste et la maison !

Je consacre donc des journées à mettre en ligne les vêtements (contrôle qualité, référencement, photo…) et des journées à me déplacer auprès des mamans. Il est vrai aussi que mon statut de « couvée » me permet de rencontrer d’autres jeunes entrepreneurs, de bénéficier d’un réseau  et de ne pas me sentir isolée chez moi.

La gestion de mon temps en toute autonomie me permet de pratiquer du Pilates. Cette activité sportive en douceur et en profondeur me canalise le temps d’une séance, moi qui ai toujours mille choses qui tournent dans ma tête !

> Salopette et Petit Col, si c’était à refaire…

Mon projet est le fruit d’envies, de coups de cœur, d’idéal de vie.

Il s’agit d’une véritable reconversion professionnelle par laquelle je fais fi des préjugés et des idées reçues selon lesquelles le positionnement et le statut hiérarchique dans la sphère professionnelle serait une quête apportant épanouissement personnel. J’aime à penser que « Salopette et Petit Col » me donnera l’étiquette de « mum’preneur », expression que l’on voit fleurir sur les réseaux sociaux à la lecture de beaucoup de retours d’expérience de mères de famille ayant créer leur (petite) entreprise.

 Si c’était à refaire, et bien oui je le referais !

Je pense qu’avant de chercher l’équilibre entre les rôles de femme, mère et d’entrepreneur et bien il faut d’abord se trouver soi-même. Il faut parfois déconstruire avant de reconstruire…et trouver ainsi le bon équilibre !

Quels conseils donner aux mamans qui aimeraient se lancer dans la l’aventure ? Bien connaître ses points forts pour miser dessus !

Etre très autonome et déborder d’initiatives !

Penser son projet et surtout l’écrire !

Connaitre son réseau proche (pro et perso) qui viendra en aide, pépin ou pas !

Avoir un plan de développement et une vision à moyen terme de son business, même si ça fait pompeux !

> Bonus !

Ce projet répond à un besoin que j’ai moi-même connu lorsque mes enfants étaient plus petits, lorsque mon agenda professionnel remplissait beaucoup mes semaines et parfois mes week-end, lorsqu’il m’est encore aujourd’hui très difficile de donner des vêtements de marque en bon état.

Mon cas n’est pas unique. Mon projet facilitera le quotidien de beaucoup de femmes qui tentent au jour le jour de faire le grand écart entre leurs responsabilités professionnelles et leur qualité de maman.

La team de Salopette et Petit Col se prépare à vous accueillir tout prochainement sur son site internet :

De belles pépites vous attendent déjà… dans quelques semaines, c’est promis, elles seront en ligne !

Sans plus attendre,

Retrouvez-nous sur et  @salopette.et.petit.col et devenez créateurs de nouvelles histoires !

A très vite !

Retrouvez Julie, la créatrice de Mumpreneur Power sur son shop :

Comments

1

Something to Say?

Your email address will not be published.