Julie, Mumpreneur Power #2

> Qui êtes-vous?

Julie Réjean, 34 ans, mariée à Alexandre, maman de Camille, 23 mois.

> Quel est le nom de votre entreprise ? Quelle est votre profession ?

Mon nom d’entreprise est Julie Réjean. Je suis consultante et formatrice en marketing stratégique et opérationnel depuis 2013. J’accompagne des marques depuis leur projet jusqu’à la mise en place opérationnelle. Je propose aussi mon expertise pour former des marques sur le marketing.

Je suis aussi la fondatrice de Co-Women, réseau de femmes entrepreneures qui a vu le jour le 18 octobre dernier. J’ai décidé de me mettre à mon compte en 2013. 7 années salariées et pas vraiment épanouie ! Je travaille de chez moi bien souvent et sinon chez mes clientes aussi. Mon fils est gardé chez une assistante maternelle tous les jours sauf le mercredi où je le garde pour profiter de lui ! 😉

> Quelle est votre journée type de maman, femme, et chef d’entreprise (le combo!) ?

Lever vers 7H30. Je checker tout de suite mes mails pour prendre la température de la journée et je m’occupe de mon fils jusqu’à 8H30. Je me prépare aussi et ensuite je décolle chez la nourrice pour le déposer à 8H45. Je rentre chez moi et je commence à travailler. Je dépile en général tous mes mails et je commence à travailler sur mes projets clients.  J’essaie de m’octroyer de temps en temps une pause à midi soit en déjeunant avec des copines soit je me prends une heure devant une série pour essayer de déconnecter. Parfois, j’en profite pour faire des courses le midi quand mon planning me le permet. Et ensuite, je travaille jusqu’à 18h. Quand il y a des événenements Co-Women, l’organisation est différente. Je me lève plus tôt et c’est Alexandre, mon mari, qui emmène Camille. Moi, j’irai le chercher car Alex devra finir plus tard le travail. On s’adapte très bien sur l’organisation tous les deux.

Pour le soir, soit je vais chercher mon fils avec son papa soit j’y vais seule et ensuite on va au parc jusqu’à 19H maximum, histoire qu’il se dégourdisse…

19H : c’est l’heure du bain / 19H30 : l’heure du dîner. On s’adapte au rythme de Camille. Nous le faisons manger avant nous en général. C’est son papa qui s’en occupe et moi je nous prépare à dîner (quand le repas est différent). On essaye de se faire un repas global pour simplifier le tout.

20H : nous nous mettons à table et Camille joue / 20H45 : préparation au coucher. / 21H : extinction des feux pour Camille. Il dort bien la journée donc il tient jusqu’à 21H. C’est un rythme qui changera sûrement avec l’école.

21H : notre soirée commence enfin avec le papa. Soit on regarde un film, soit on regarde des séries ou parfois il arrive que j’ai du travail alors je m’y remets… Le coucher varie entre 23H et minuit pour nous.

> Etes-vous heureuse dans votre vie de Mumpreneur ?

OH OUI !! La route entrepreneuriale n’est pas tous les jours évidente mais ce qui est sûre c’est que salariée je n’aurai pas été la même mère. J’aurai été stressée et stressante vu le métier et les structures dans lesquelles j’étais. Donc en tant que Maman, je suis super heureuse car je peux travailler et être disponible avec mon fils. Je suis plus cool. 

En tant que femme, je suis très épanouie. Mes journées ne se ressemblent pas et j’adore ! Je gère plein de sujets passionnants, je rencontre plein de gens inspirants bref j’adore être à mon compte même si parfois j’aimerai gagner plus ! Après c’est un choix de vie que j’ai fait, gagner plus et m’ennuyer à mourir versus Gagner moins et m’épanouir : ça n’a pas de prix pour moi, pas de regrets. 

> Comment faites vous pour trouver l’inspiration, faire un break ?

Les événements Co-Women sont hyper boostant pour moi, les déjeuners avec amies entrepreneures aussi ! 

Sinon, je fais du sport. J’en faisais beaucoup avant d’être maman à peu près 10H en moyenne par semaine je faisais du Badminton et tous les week end j’avais des compétitions. J’ai dû lever le pied et du coup, m’adapter à l’emploi du temps de maman. Je n’en fais qu’une fois par semaine (Alexandre mon mari y va aussi, donc on s’alterne pour y aller, pas possible d’y aller ensemble car pas possible de faire garder Camille la semaine…). Du coup, une fois par semaine pour moi et parfois des compétitions. Cette année, je reprends les interclubs aussi j’en avais besoin pour souffler et avoir ma dose de sport c’est vraiment un équilibre pour moi.  

> Quel sont les conseils et astuces que vous donneriez à une future Mumpreneur ?

Il faut peser le pour et le contre de la vie salariée pour moi.  La vie entrepreneuriale est loin d’être une route évidente on ne nait pas Entrepreneur on le devient.

Ceci dit, la patience, la détermination, la motivation aident pour cette route.  Partez du principe qu’au pire on vous dit NON ! Moi je me dis chaque jour que je n’ai rien à perdre, donc j’OSE !!! et en général ça fonctionne. Ensuite, pour les périodes difficiles, j’essaie de me dire que la roue va tourner et que ma perséverance va payer et en général ça fonctionne aussi. Et puis, comme beaucoup d’entrepreneurs, parfois, je regarde les annonces pour redevenir salariée et puis, en général je ne vais pas au bout car fondamentalement je suis ENTREPRENEUSE 🙂

Enfin, Co-Women est vraiment un super réseau pour s’entraider donc ça fait toujours un bien fou d’être entourée, de parler avec d’autres entrepreneures et de ne pas s’isoler. Donc inscrivez vous aux événements 🙂 

Vous souhaitez en savoir plus sur Julie, écrivez-lui :

jrejean@gmail.com ou juliecowomen@gmail.com

 et contactez-la : 06. 50 . 20 .94 . 39

 

Retrouvez Julie, la créatrice de Mumpreneur Power sur son shop :

Something to Say?

Your email address will not be published.