Marguerite, Mumpreneur Power #4

> Qui êtes-vous?

Marguerite Krawczyk, 37 ans, en couple, 2 enfants : Nina 6 ans et Lucien 2 ans et demi.

> Quel est le nom de votre entreprise ? Quelle est votre profession ?

Cabinet Artistique Cocotka.

Je suis styliste de métier depuis plus de 10 ans pour femmes et enfants.  J’ai souhaité créer Cocotka pour enfin avoir la possibilité de  collaborer avec différents acteurs autant dans le textile que dans l’illustration et le graphisme.

Je suis très sensible à l’univers de l’enfant et je ne peux pas m’en détacher! C’est un monde inspirant dans lequel je puise mon imagination instinctivement. J’aime mon métier et je l’ai choisi très vite. S’inspirer de ce qui m’entoure, visiter des salons professionnels (Maison et Objet, Première Vision..), capter les couleurs et les tendances,  choisir les bonnes matières, imaginer une collection , dessiner des motifs et des illustrations… c’est une profession passionnante où l’on crée à l’infini!

Je me suis mise à mon compte après la naissance de mon fils, cela fera bientôt 1 an et demi. Au fond moi je savais qu’un jour je sauterai la pas, mais mon envie s’est concrétisée lors de ma seconde grossesse . J’ai senti que c’était le moment, que j’étais prête et sûre de mon choix : je savais que c’était la vie qu’il me fallait.

Je travaille de chez moi pour le moment, mais je souhaite travailler en coworking de temps en temps. Sans enfants…ils me sollicitent beaucoup trop souvent pour que je puisse travailler tranquillement dans mon coin. J’ai besoin de place, de musique et de concentration.

> Quelle est votre journée type de maman, femme, et chef d’entreprise (le combo!) ?

C’est la course tous les matins et tous les soirs 🙂 On petit-déjeune toujours en famille, un rituel précieux, puis je commence ma journée vers 8h30 lorsque les enfants sont partis. Je m’arrête vers 17H30 pour les récupérer à l’heure. Je trouve les journées beaucoup plus intenses que lorsque j’étais salariée… Elles passent bien plus vites! Je me prépare toujours une To-Do-List pour la semaine et j’essaye de m’y tenir le plus possible. Au début de mon activité, je travaillais également le soir après le coucher des enfants pour traiter des urgences, mais j’ai rapidement trouvé mon rythme et j’essaye d’éviter ça au maximum!

> Etes-vous heureuse dans votre vie de Mumpreneur ?

Heureuse? oui, des regrets? non! C’était confortable d’être salariée en CDI, mais je ressentais le besoin de travailler autrement : je souhaitais dessiner plus, assouvir ma créativité, avoir des projets artistiques variés. L’entreprise ne pouvait pas répondre à mes attentes. Pour être créatif il faut une certaine liberté, et je sentais que je la perdait peu à peu.

> Comment faites vous pour trouver l’inspiration, faire un break ?

Travailler seule de chez soi, il faut s’y préparer et aimer ça! L’échange me manque, c’est incontestable. Je programme toujours mes rdv pro dans des nouveaux lieux ou dans des cafés que j’aime. J’essaye d’avoir un déjeuner par semaine avec des amis. Je travaille beaucoup sur écran, la lecture me permets de faire un vrai break. Lorsque je sors mes peintures et mes crayons pour faire des illustrations, même si cela fait parti de mon métier, je considère que c’est une vraie pause! Les expositions et les voyages nourriront toujours ma créativité…Mais pour honnête, je ne sais pas vraiment m’arrêter…et je devrais me l’autoriser un peu plus.

> Quel sont les conseils et astuces que vous donneriez à une future Mumpreneur ?

Cela dépend du métier et du tempérament , mais je conseillerais aux Mumpreneurs qui travaillent à domicile, d’imaginer qu’elles sont bien au bureau et non à la maison…et surtout de le faire comprendre à son conjoint et à sa famille!

En effet, on a l’avantage de pouvoir nous organiser comme on le souhaite, de pouvoir caler des rdv perso en dehors des heures de pointes…Cependant, il faut bien garder en tête que malgré votre présence chez vous, les tâches quotidiennes pour la maison et la famille ne doivent pas empiéter sur vos horaires de travail et votre vie de mumpreneur. Travailler pour son entreprise demande encore plus d’investissement que lorsqu’on est salarié.

Alors si vous avez une journée chargée et que vous n’avez pas eu le temps de faire une course ou le repas des petits …pas de culpabilités! Il y aura aussi des journées plus cool où vous aurez le temps d’aller chercher vos petits plus tôt par exemple…

 

Retrouvez la collab La lettre du papa Noël de Cocotka pour le Studio de Julie ici :

le-studio-de-julie.shop/cocotka-cher-papa-noel/

www. cocotka.com

S T Y L I S M E  –  I L L U S T R A T I O N S –  A N A L Y S E S  T E N D A N C E S  –  I M A G E  D E  M A R Q U E

Retrouvez Julie, la créatrice de Mumpreneur Power sur son shop :

Something to Say?

Your email address will not be published.